Rites et coutumes funéraires en Brabant-Wallon - C 6

cahier 6

En septembre 2001, les 8 et 9 pour être précis, avait lieu les « Journées du Patrimoine » visant à mettre en évidence les lieux de culture, du culte, de savoir, de pouvoir et autres endroits propices à la méditation ou à la réflexion.

Ce thème et l'intérêt grandissant pour le patrimoine architectural, familial et social que sont les cimetières au sein desquels on s'active à préserver les traces les plus représentatives de l'évolution du culte des morts ont suggéré le thème de ce sixième cahier.

Oserait-on dire que Court-Saint-Etienne a depuis le fond des âges la « vocation » de l'hommage aux défunts ?
Rappelons les Tombelles de la Plantée des Dames vers Noirhat, le Tumuli du Plateau de la Quenique…

Seule certitude et passage obligé de tout être vivant, ce saut dans l'inconnu, « l'autre côté du miroir », a toujours des rites précis variant d'une époque à l'autre. C'est sur cette évolution que s'est penché Francis THOMAS et c'est le résultat de ses recherches que nous vous invitons à découvrir dans ce cahier.