De Mai 1940 à nos jours - L'Histoire d'une amitié Franco-Belge.  C 9 

cahier 9.2

C'est l'histoire d'une amitié qui se perd dans la nuit des temps ; il y a des jours avec et des jours sans.

Mais entre amis, quand l'Histoire nous rattrape on se serre les coudes, on serre aussi les dents.
Et si le ciel s'assombrit est-ce vraiment pour longtemps ?

10 mai 1940, malgré le beau temps, le ciel est plombé, et encore une fois nous voilà frères de sang…

Enfants, nous avons entendu raconter l'Exode, la Libération, les moments forts vécus sous l'occupation.

Curieusement, les événements de mai à juin 1940 se résumaient à Capitulation, qu'ils prononçaient tout bas, en baissant les yeux et passaient à autre chose. Ce n'était pas de la honte, sûrement pas. C'était plutôt le sentiment de ne pas avoir été compris, de ne pas avoir été reconnu à leur juste valeur, c'était le rage aussi…

Il a fallu bien longtemps pour comprendre que ceux que l'on a relevé pour les porter en terre loin de chez eux, étaient morts en vainqueurs.

Mai 1940, une promenade ? Allons donc ! Tordons le cou à cette idée toute faite : ce fut l'enfer. L'amitié s'est exprimée très vite, dès les événements, et puis après, de diverses manières, pour arriver à aujourd'hui, quelques générations plus tard… Des générations à qui ce sacrifice a donné des années de Paix et de Liberté.

Ces hommes ont droit au respect et à l'affection.

Puisse notre amitié ne pas s'éteindre.